Le mot du président

Il y a un autre choix pour la Bretagne

A l'heure où les partis hexagonaux dits de gouvernement ont perdu tout crédit , nous voulons promouvoir la voie de la raison, celle d'un pouvoir rééquilibré et transféré là où il sera sous l’œil des citoyens. Nous n'avons d'autre ambition que de permettre à nos enfants de mieux vivre en Bretagne demain.

Yves Pelle

Le saviez-vous ?

Une Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Un sentiment national réaffirmé en Bretagne malgré l’emprise française

Share

 Le magazine « Bretons » a publié dans son numéro du mois de février un sondage portant sur différents aspects, notamment politiques et culturels, de l’identité bretonne. Cette initiative était d’autant plus nécessaire qu’il n’y avait pas eu depuis 13 ans d’enquête sur la position des Bretons par rapport à l’indépendance, tant le sujet apparaît sensible.

Les résultats de ce sondage qui donnent 18% de Bretons favorables à l’indépendance, avec même des chiffres dépassant 30% chez les plus jeunes, montrent clairement la persistance d’un sentiment national fort en Bretagne. Cela, malgré 500 ans de présence française et  une propagande incessante de l’appareil d’Etat français et des différentes forces qui le servent, comme par exemple les partis hexagonaux et la plupart des médias en Bretagne. Pourtant, les ravages de cette propagande on les trouve clairement dans les générations les plus anciennes, les « sacrifiées » celles à qui on a inculqué la honte de leur origine et de leurs langues, aussi la faiblesse de leur sentiment national n’est pas étonnante. Elle apparaît aussi dans ces 20% de Bretons qui ignorent que la Bretagne a été indépendante pendant près de 700 ans et qu’elle constitue une des plus vieilles nations d’Europe.

 

Le Parti Breton a été fondé par des hommes et des femmes pour qui il n’a jamais fait de doute que le sentiment national breton était bien toujours présent en Bretagne et pour qui il était urgent que la Bretagne retrouve sa souveraineté pour que son peuple puisse répondre aux défis de notre temps. Depuis, cette analyse a été mainte fois validée et l’incapacité de la France à se réformer, l’impuissance du personnel politique hexagonal ne font que rajouter à l’urgence d’une reprise en mains de son destin par la Bretagne.

Dans ce contexte, les petites manœuvres minables des socialistes dans le pays de Nantes pour faire disparaître l’identité bretonne ou la réaction grotesque du président de Ouest-France pour faire effacer de la Une de « Bretons » le chiffre des 18% d’indépendantistes en Bretagne, qui s’apparente à un véritable exorcisme, peuvent apparaître anecdotiques. Pourtant, ils montrent la véritable nature de ce qu’est le pouvoir en France qui, sous couvert d’un vernis démocratique, a d’abord le visage de l’intolérance face à tous ceux qui ne font que demander le respect de leurs droits les plus fondamentaux. Le Parti Breton s’élève et s’élèvera toujours contre ceux qui bafouent les libertés d’opinion, d’expression, contre ceux qui n’ont d’autre but que de faire disparaître des cultures, des peuples sur le territoire hexagonal au nom d’une idéologie sinistre.

Pour le Parti Breton, l’essentiel est bien maintenant de transformer ce sentiment national, notamment chez les plus jeunes, en véritable action politique pour aboutir à une souveraineté retrouvée de la Bretagne. Depuis 10 ans ses militants se battent pour cela, ils vont continuer avec l’espoir de constituer, avec d’autres, la grande force politique bretonne qui offrira enfin un nouveau destin à la Bretagne et aux Bretons.

Gérard Guillemot

Secrétaire Général du Parti Breton

A Lire...

Dans cet essai publié chez Le Temps Editeur avec le concours de l’ONG bretonne, Breizh-ImPacte, Jean Ollivro passe en revue tous les arguments en faveur et contre la réunification de la Bretagne.

Qu’ils soient historiques (le pays nantais a été séparé du reste de la Bretagne par un décret de Vichy), économiques (la Loire-Atlantique est l’un des poumons de la Bretagne) ou bien encore stratégiques (sans Nantes, pas de véritable vision maritime), ces arguments mènent au même constat : la réunification de la Bretagne est à la fois une évidence et une nécessité.

Lettre d'information

s'inscrire
se désinscrire

Fil RSS

Votez Parti Breton en 2014

Retrouver le Parti Breton sur:

Conseil National du Parti Breton

Etude du Cercle Pierre Landais sur les institutions de la Bretagne

Le présent document traite de l’organisation territoriale de la Bretagne, de son organisation actuelle et de son organisation future dans la perspective de sa réunification et de l’optimisation de ses institutions.

La Plateforme "libérons les énergies en Bretagne"

« Le Parti Breton se félicite de cette initiative qui réunit les Bretons et exprime sa volonté de rassemblement mais il demande que les thématiques économiques et sociales soient également concernées. »

Retrouver toutes les informations sur cette plateforme dans les différents liens ci dessous :

http://galvpondi.net/liberons-les-energies-en-bretagne%E2%80%89-quatre-revendications-pour-le-changement-et-plus-de-democratie/

Version en Breton :

http://galvpondi.net/roomp-frankiz-dan-energiezhiou-e-breizh-4-archadur-evit-degas-chenchamant-ha-muioch-a-zemokratelezh/

 

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronique de Pierre Toullec : le problème de la France est sa structure

Demande de prélèvement

Une recherche insuffisante en Bretagne

Le cercle Pierre Landais vient d'analyser l'état de la recherche en Bretagne et nous savons très bien que un des moteurs de créations d'emplois des économies modernes est le niveau d'investissement par rapport au PIB. Cliquez sur le logo ci dessous pour en savoir plus.

Les institutions régionales en Europe

Votez Parti Breton aux prochaines élections

Situation de l'industrie en Bretagne, Etat d'urgence !

Infos ABP

Aller au haut