Le mot du président

Il y a un autre choix pour la Bretagne

A l'heure où les partis hexagonaux dits de gouvernement ont perdu tout crédit , nous voulons promouvoir la voie de la raison, celle d'un pouvoir rééquilibré et transféré là où il sera sous l’œil des citoyens. Nous n'avons d'autre ambition que de permettre à nos enfants de mieux vivre en Bretagne demain.

Yves Pelle

Le saviez-vous ?

Une Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Nantes en Bretagne

Share

 Lionel Buanic nous donne dans cette vidéo un rapide historique du mouvement des frontières au cours des siècles et une justification que Nantes est bien en Bretagne. Il faut que le 19 avril nous soyons très nombreux pour affirmer que nous voulons vivre, décider, travailler en Bretagne réunifiée.

Bretons, Bretonnes, des Français et des Françaises comme les autres?

Share

Lors des récentes élections municipales, il est apparu qu'un nombre plus important de Bretonnes et de Bretons ont apporté leurs voix au Front National français. Serait-ce la fin de l'exception bretonne, tant vantée, qui laissait jusqu'à présent le peuple breton à l'abri de l'idéologie nationaliste française? Et, conséquemment, serait-ce la disparition prochaine de ce peuple qui, lors de son rattachement à la France, a perdu son indépendance et bientôt sa langue et sa culture au profit de la langue et de la culture française? Le Parti Breton oeuvre pour qu'elles puissent être conservées ou retrouvées.

En un mot, les Bretons vont-ils finir par devenir des Français comme les autres? C'est-à-dire des nationalistes français comme il en existe dans la majorité des partis politiques français qu'ils soient dits "de gauche" ou dits "de droite"; les plus virulents de ces nationalistes se trouvant aux deux extrémités du spectre politique, au Front National (de droite) et au Front (national) de Gauche. Ces deux formations ultranationalistes sont les héritières de la tradition chauvine et jacobine de la révolution de 1789. Lire la suite...

Les habitants de la Bretagne veulent la réunification !

Share

Un sondage portant sur le projet de loi de décentralisation et la recomposition territoriale a été réalisé par l’institut LH2 pour France Bleu et la presse régionale. Le collectif 44=BREIZH apporte son analyse sur les résultats.

Alors que le gouvernement souhaite la fusion des régions entre-elles, les résultats de ce sondage montrent l’opposition que reçoit cette perspective, du moins en Bretagne.

Si 52% des sondés en Région Bretagne sont favorables à l’élargissement de la Région, 61% sont opposés à une fusion avec une région limitrophe, ce qui est logique puisque cette situation conduirait à la disparition de la Bretagne en tant qu’institution, ce que 90% des sondés refusent. Ce sondage montre bien l’opposition des habitants de la Bretagne administrative au Grand Ouest.

A l’inverse, les habitants de la région administrative "Pays de la Loire" semblent considérer cette option, qui est la plus soutenue par les sondés avec 47% d’opinions favorables. Mais le départ d’un des départements de la Région est une option également soutenue par 44% des sondés. Un chiffre qui fait sens quand on découvre que 48% des sondés des Pays de la Loire sont favorables à l’intégration de la Loire-Atlantique par la Bretagne ! Lire la suite...

Manuel Valls, la prise de conscience de l’urgence des problèmes... Mais la Bretagne ne peut accepter n’importe quoi

Share

La mise en place d’un nouveau gouvernement en France, même avec un nouveau premier ministre, peut sembler anecdotique tant s’était imposée  depuis des années la règle de l’immobilisme basée sur les principes du dogme républicain. Après l’agitation, souvent stérile, de Nicolas Sarkozy nous avons ainsi le droit depuis deux ans au spectacle d’un président amorphe attendant que les évènements décident pour lui.

Ceux-ci sont justement en train d’imposer une réalité économique et sociale avec une France qui ne cesse de s’affaiblir au point de donner des signes de décomposition. Manuel Valls semble avoir  conscience de la gravité de la  situation économique et a annoncé certaines mesures visant à réduire les charges des entreprises et le coût du travail pour restaurer une certaine compétitivité. Elles sont nécessaires, mais elles doivent se situer dans une perspective globale  avec  une refonte du cadre général de fonctionnement d’une économie handicapée par des décennies de fonctionnement technocratique. Lire la suite...

Page 1 sur 76

A vos agendas

 

A Lire...

Dans cet essai publié chez Le Temps Editeur avec le concours de l’ONG bretonne, Breizh-ImPacte, Jean Ollivro passe en revue tous les arguments en faveur et contre la réunification de la Bretagne.

Qu’ils soient historiques (le pays nantais a été séparé du reste de la Bretagne par un décret de Vichy), économiques (la Loire-Atlantique est l’un des poumons de la Bretagne) ou bien encore stratégiques (sans Nantes, pas de véritable vision maritime), ces arguments mènent au même constat : la réunification de la Bretagne est à la fois une évidence et une nécessité.

Lettre d'information

s'inscrire
se désinscrire

Fil RSS

Votez Parti Breton en 2014

Retrouver le Parti Breton sur:

Conseil National du Parti Breton

Etude du Cercle Pierre Landais sur les institutions de la Bretagne

Le présent document traite de l’organisation territoriale de la Bretagne, de son organisation actuelle et de son organisation future dans la perspective de sa réunification et de l’optimisation de ses institutions.

La Plateforme "libérons les énergies en Bretagne"

« Le Parti Breton se félicite de cette initiative qui réunit les Bretons et exprime sa volonté de rassemblement mais il demande que les thématiques économiques et sociales soient également concernées. »

Retrouver toutes les informations sur cette plateforme dans les différents liens ci dessous :

http://galvpondi.net/liberons-les-energies-en-bretagne%E2%80%89-quatre-revendications-pour-le-changement-et-plus-de-democratie/

Version en Breton :

http://galvpondi.net/roomp-frankiz-dan-energiezhiou-e-breizh-4-archadur-evit-degas-chenchamant-ha-muioch-a-zemokratelezh/

 

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronique de Pierre Toullec : le problème de la France est sa structure

Demande de prélèvement

Une recherche insuffisante en Bretagne

Le cercle Pierre Landais vient d'analyser l'état de la recherche en Bretagne et nous savons très bien que un des moteurs de créations d'emplois des économies modernes est le niveau d'investissement par rapport au PIB. Cliquez sur le logo ci dessous pour en savoir plus.

Les institutions régionales en Europe

Votez Parti Breton aux prochaines élections

Situation de l'industrie en Bretagne, Etat d'urgence !

Infos ABP

Aller au haut