Le mot du président

Il y a un autre choix pour la Bretagne

A l'heure où les partis hexagonaux dits de gouvernement ont perdu tout crédit , nous voulons promouvoir la voie de la raison, celle d'un pouvoir rééquilibré et transféré là où il sera sous l’œil des citoyens. Nous n'avons d'autre ambition que de permettre à nos enfants de mieux vivre en Bretagne demain.

Yves Pelle

Le saviez-vous ?

Une Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Le reniement lourd de sens des députés socialistes Bretons lors du débat sur la réforme territoriale

Share

La carte des régions vient d’être adoptée par l’Assemblée Nationale. Elle fixe à 13 le nombre de régions et consacre le maintien de la Bretagne dans ses limites actuelles. Alors que de toutes parts et de toutes sensibilités, les Bretons réclamaient que soit ouverte la possibilité de réunifier leur pays, les socialistes qui détiennent tous les pouvoirs aussi bien à Paris qu’à Rennes et Nantes s’y sont opposés.

Leurs représentants en Bretagne ont pris la lourde responsabilité de briser la règle d’or qui imposait le consensus quand la défense des intérêts bretons était en jeu. Au-delà de cette impardonnable faute politique c’est la couardise dont ils ont fait preuve durant ce débat qu’il faut souligner. Lire la suite...

Des Régions…mais pour quoi faire ?

Share

Par Tudi Kernalegenn, journaliste à Armen, Docteur en Science Politique, Lien internet:

http://www.armen.net/2014/07/10/regions-faire/

L’espace public est déchiré par un débat sur l’avenir des régions, portant tout particulièrement sur leur redécoupage. Un débat parti sur de mauvaises bases, parce que poussé par un objectif absurde en soi : la réduction par deux du nombre des régions, alors que les régions françaises sont déjà parmi les plus grandes d’Europe. Un débat qui oublie de poser la question essentielle : les régions pour quoi faire ?

Régions technocratiques ou régions démocratiques ?

Il y a deux grandes façons d’imaginer la région en France. La première est la région administrative (ou technocratique), basée sur une conception descendante du pouvoir. Il s’agit essentiellement de mieux faire fonctionner l’État. La région, dans cette perspective, est avant tout un outil de gestion territoriale au service des élites politiques et administratives. Sa cohérence culturelle, son ancrage historique sont sans importance.

Lire la suite...

Lettre ouverte du Parti Breton aux parlementaires de Bretagne

Share

Mesdames, Messieurs les députés, sénateurs, conseillers régionaux bretons,

La Bretagne ne veut pas disparaître. Son existence est pourtant entre vos mains. Les dernières enquêtes d’opinions, confirmant en cela une tendance très ancienne, ont montré la volonté de la grande majorité des Bretons de vivre dans une Bretagne réunifiée et le rejet d’un Grand Ouest sans âme. La mobilisation exceptionnelle lors des dernières manifestations à Nantes (jusqu'à 15 000 personnes) vient à l’appui de ces exigences. Pourtant, nombre de nos élus qui s’étaient prononcés pour la réunification sans fusion lors des différentes demandes qui leur avaient été adressées avant les élections ont décidé de trahir la Bretagne.

Les Bretons n'accepteront pas d'avoir été trompés et ne pardonneront pas à ceux qui feront le choix de la faire disparaître. Nos concitoyens sont passionnément attachés à la Bretagne et se rendent parfaitement compte de ce qu’elle signifie et ce qu’elle leur apporte à tous les niveaux. Mais, pour l'instant, ils ne sont pas tous conscients des conséquences de la création d'un Grand Ouest résultant de la fusion de la Bretagne et des Pays de la Loire. Lire la suite...

Le Parti Breton dit non au référendum sur la réunification de la Bretagne

Share

Le Parti Breton/Strollad Breizh est opposé à l'organisation d'un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique. La Bretagne est Bretagne de Nantes à Brest et de Clisson à St Malo. Toute partition de son territoire de la part des partis politiques français, depuis Pétain et les nazis en passant par les partis politiques de droite et maintenant le PS, démontre la volonté farouche de l'Etat français de la faire disparaître.

Le débat ouvert à l'occasion de la réforme territoriale a encore permis à certains élus, de gauche comme de droite, d'exprimer clairement leur hostilité à l'encontre de la Bretagne, qui leur semble un danger pour l'unité de la France. Les renoncements, traitrises récents de nombre d’élus bretons du parti socialiste démontrent bien la force des instances parisiennes sur ce sujet. Comment ferions-nous confiance à ces mêmes élus et à leurs collaborateurs pour organiser un référendum ? Comment les dés ne seraient-ils pas pipés ? Demande-t-on aux Parisiens à quelle région ils veulent se rattacher ?

Lire la suite...

Page 1 sur 86

A vos agendas


 

Election européenne: résultat de la liste Nous te ferons Europe

Le résultat définitif pour la circonscription ouest est de 3,05% pour 83 173 voix.

Pour la Bretagne administrative (4 départements), 7,20 % pour 76 022 voix.

Pour la Bretagne (5 départements), 5.49% pour 80 808 voix.

Merci à toutes et à tous !

En route pour les élections régionales, votez et adhérez au Parti Breton/Strollad Breizh

A Lire...

Dans cet essai publié chez Le Temps Editeur avec le concours de l’ONG bretonne, Breizh-ImPacte, Jean Ollivro passe en revue tous les arguments en faveur et contre la réunification de la Bretagne.

Qu’ils soient historiques (le pays nantais a été séparé du reste de la Bretagne par un décret de Vichy), économiques (la Loire-Atlantique est l’un des poumons de la Bretagne) ou bien encore stratégiques (sans Nantes, pas de véritable vision maritime), ces arguments mènent au même constat : la réunification de la Bretagne est à la fois une évidence et une nécessité.

Lettre d'information

s'inscrire
se désinscrire

Fil RSS

Votez Parti Breton en 2014

Retrouver le Parti Breton sur:

Conseil National du Parti Breton

Etude du Cercle Pierre Landais sur les institutions de la Bretagne

Le présent document traite de l’organisation territoriale de la Bretagne, de son organisation actuelle et de son organisation future dans la perspective de sa réunification et de l’optimisation de ses institutions.

La Plateforme "libérons les énergies en Bretagne"

« Le Parti Breton se félicite de cette initiative qui réunit les Bretons et exprime sa volonté de rassemblement mais il demande que les thématiques économiques et sociales soient également concernées. »

Retrouver toutes les informations sur cette plateforme dans les différents liens ci dessous :

http://galvpondi.net/liberons-les-energies-en-bretagne%E2%80%89-quatre-revendications-pour-le-changement-et-plus-de-democratie/

Version en Breton :

http://galvpondi.net/roomp-frankiz-dan-energiezhiou-e-breizh-4-archadur-evit-degas-chenchamant-ha-muioch-a-zemokratelezh/

 

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronique de Pierre Toullec : le problème de la France est sa structure

Demande de prélèvement

Une recherche insuffisante en Bretagne

Le cercle Pierre Landais vient d'analyser l'état de la recherche en Bretagne et nous savons très bien que un des moteurs de créations d'emplois des économies modernes est le niveau d'investissement par rapport au PIB. Cliquez sur le logo ci dessous pour en savoir plus.

Les institutions régionales en Europe

Votez Parti Breton aux prochaines élections

Situation de l'industrie en Bretagne, Etat d'urgence !

Infos ABP

Aller au haut